Journées Musicales Dieulefit – Concert Romantique Allemand

Journées Musicales Dieulefit – Concert Romantique Allemand
10/05/2019 Elena

Détails de l'événement


Tarifs :

Adultes : 19€ – Adultes membres de l’association : 14€
Etudiants – demandeurs d’emploi : 12€
Moins de 10 ans  : gratuit

Pour plus de renseignements : cheminsdepierre@gmail.com

Réservations jusqu’au 22 juin : 04 75 49 72 76
Réservations à partir du 24 juin – OT Dieulefit : 04 75 46 42 49


BRAHMS – Sonate en mi mineur opus 38
Allegro non troppo, Allegretto quasi menuetto,Allegro
Interprètes : David Louwerse, François Daudet

Riche en trouvailles musicales aussi surprenantes que géniales, la Sonate en mi mineur se présente comme un hommage rendu à l’influence qu’ont exercé ses prédécesseurs sur BRAHMS. Si les deux premiers mouvements se caractérisent par l’écho à Haydn et Mozart, le dernier emprunte plus visiblement encore à L’Art de la fugue. D’une citation liminaire, le compositeur extrait la matière d’une résurrection toute brahmsienne du treizième contrapunctus. Mêlant fugue et forme sonate, elle superpose deux modalités d’un temps musical contrarié. Des oppositions ponctuent d’ailleurs l’ensemble de l’œuvre, décrivant un spleen dans l’idéal passé. Soutenue par le recours accru à l’intervalle de sixte mineure, l’expression de la mélancolie se transmet par le timbre chaud du violoncelle qui s’impose à côté du piano auquel est d’abord destinée la Sonate.


SCHUBERT – – Introduction et variations pour flûte et piano sur Trockne Blumen en mi mineur D802
Interprètes : Mélisande Daudet, François Daudet

Introduction et variations pour flûte et piano sur Trockne Blumen, D.802, est l’une des rares pièces du répertoire des flûtistes d’un compositeur de premier plan de la période romantique. C’est l’unique œuvre de musique de chambre avec flûte de SCHUBERT. C’est une pièce composée en 1824 à la demande du flûtiste F. Bogner, professeur au conservatoire de Vienne. Elle a été publiée pour la première fois en 1850 sous le numéro d’opus 1601. Le thème de la pièce est celui du lied Trockne Blumen (fleurs séchées) no 18 pour ténor et piano du cycle La Belle Meunière D. 795 sur des poèmes de Wilhelm Müller. L’histoire est celle du désespoir d’un jeune meunier éconduit par la fille de son nouveau maître. La belle meunière dont il est tombé amoureux, d’abord bienveillante, lui préfère ensuite un chasseur.


BRAHMS – Trio opus 8 en si majeur
Allegro con brio, Scherzo,Adagio, Allegro
Interprètes : Virginie Robilliard, David Louwerse, François Daudet

Après avoir détruit de nombreuses pages dont il ne s’estimait pas satisfait, BRAHMS ose enfin avec le Trio en si majeur publier sa première œuvre de musique de chambre. Une manière pour le musicien âgé de vingt ans de s’inscrire dans la lignée de Beethoven, Schubert et surtout Schumann dont il vient de faire la rencontre. Preuve de son importance à ses yeux, BRAHMS la travaillera à nouveau quarante ans plus tard pour « peigner et arranger un peu les cheveux » de cette bouillonnante œuvre de jeunesse. Cette 2ème version proposée aujourd’hui place ce Trio au sommet des œuvres écrites pour cette formation de musique de chambre.


François DAUDET-Pianiste

1er prix du CNSM de Paris, 1er grand prix international Claude Kahn (PARIS, 1983). Il effectua un perfectionnement au Banff center (Canada). Ses professeurs y furent M.Pressler, G.Sebok, Z.Székély, L.Fényves, M.Bourgue et J. Starker. Il bénéficia des prodigieux conseils de G.Cziffra sur des œuvres de LISZT. Après des débuts de soliste remarqués, notamment à 17 ans avec l’orchestre symphonique du Rhin, puis un an plus tard avec l’orchestre Provence Alpes Côte d’Azur, il se consacre parallèlement à la musique de chambre et devient rapidement un chambriste recherché par des partenaires renommés. Il a remporté en formation trio le 1er grand prix du concours international de musique de chambre « The Glory of MOZART » (1991). Il a également été lauréat des concours internationaux de musique de chambre de Colmar (1989), Florence (1988 et 1991), Trapani (1991), Graz (1992). En 1991, il a obtenu, sous l’égide de la fondation de France, le prix Charles OULMONT pour l’ensemble de ses activités de soliste et de chambriste. Il s’est produit en Europe, Amérique, Asie. Depuis 2004, François Daudet est Directeur Artistique des Journées Musicales de Dieulefit.


Mélisande DAUDET- flûtiste

Après avoir obtenu à 12 ans un diplôme de fin d’études au conservatoire d’Evreux, elle entre au CRR de Paris et obtient le DEM à l’unanimité. Elle est entrée au CNSM de Paris en 2017 dans la classe de P. Bernold. Elle s’est produite notamment avec orchestre dans le concerto pour flûte et harpe de Mozart en 2013 et au sein de formation symphonique à la Philharmonie de Paris, au Nouveau Siècle ainsi qu’à l’étranger (Roumanie, Suisse). Depuis elle a joué en soliste au grand amphithéâtre de la Sorbonne avec l’orchestre de la garde républicaine. Elle a été admise au sein de l’OFJ l’été 2018. Elle est admise au GMJO pour la tournée de Pâques 2019.


David LOUWERSE – Violoncelliste

Violoncelliste français aux multiples facettes, David se passionne pour la création musicale sous toutes ses formes. Titulaire de plusieurs premiers prix au CNSM de Paris, David reçut la prestigieuse Lucy G. Moses Fellowship Award de l’Université de Yale. Il s’est produit comme soliste ou musicien de chambre en France : l’Opéra de Lyon, la Maison de radio France, l’Arsenal de Metz, Lille Piano Festival, le Théâtre des Arts de Rouen, l’Auditorium Rostropovitch de Paris, le Festival Offenbach d’Etretat, le Festival d’Ambronay. David a donné de nombreux concerts au Canada, aux Etats-Unis, en Asie. En Europe, ses concerts l’ont mené en Allemagne, Angleterre, Roumanie, Autriche, Italie et en France. Il est membre de l’Ensemble Variance.


Virginie ROBILLIARD – Violoniste

Brillante lauréate à 17 ans du Grand Concours International Long-Thibaud et du Concours International d’Indianapolis, Virginie poursuit une carrière de soliste internationale et se produit dans les salles les plus prestigieuses : Carnegie Hall, Avery Fisher Hall à New York, la Salle Pleyel, le Théâtre des Champs-Élysées, la Salle Gaveau ainsi que de nombreux théâtres en Asie, au Canada et en Amérique Latine. En tant que soliste, elle est invitée avec les orchestres Philharmoniques de Radio France, le Symphonique de Saint-Pétersbourg, l’orchestre National de Lyon, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, le Symphonique d’Indianapolis, le Philarmonique de Brooklyn, le Symphonique de Salvador de Bahia, le Philarmonique de Bogota, le Symphonique de Salta, les Concerts Lamoureux, le Symphonique Simón Bolívar. Parmi ses nombreuses récompenses, elle est lauréate de l’action Philip Morris et obtient le Prix Spécial de la Fondation Samson François, la Bourse Lavoisier du Ministère des Affaires Étrangères et la Bourse de la Fondation de la Vocation. Virginie a fondé, avec le soutien de la Fondation Mozarteum, une école de violon à Caracas où elle a résidé pendant 8 ans. Virginie est professeur à la H.E.M de Lausanne.


 

Evénement proposé par L’association des Chemins de Pierre